30 septembre 2022

Nos Aito du feu partent sur le front des incendies en métropole

Une première partie des pompiers polynésiens, volontaires pour rejoindre leurs collègues de métropole dans la lutte contre les incendies qui ravagent certaines régions de l’hexagone, sont partis ce soir par le vol Air Tahiti Nui à destination de Paris.

Ils étaient quatorze à partir ce vendredi soir. Les six autres partiront par le vol Air Tahiti Nui de samedi soir.

Rendez-vous leur a été donné dans le salon Moeava de l’aéroport de Tahiti-Faa’a où un cocktail de départ a été préparé en leur honneur par le présidence, en présence du président Edouard Fritch, des ministres René Temeharo et Tearii Te Moana Alpha, des maires des communes concernées ou leur représentants, ainsi que des autorités de la direction de la sécurité civile.

Gaston Tunoa, chef de corps de la caserne de Teva I Uta et président de la fédération polynésienne des sapeurs pompiers, qui a la responsabilité de conduire l’équipe polynésienne en métropole, a rappelé les consignes de sécurité sur place, l’importance de l’engagement, les valeurs de solidarité et de dévouement qui animent leur démarche qui les a conduit à répondre à l’appel du président Edouard Fritch et à être solidaire de leurs collègues et de la métropole.

Emu, le président leur a souhaité bon voyage et bonne chance, les enjoignant à la prudence et à veiller les uns sur les autres. Au moment de la prière dite ensemble, l’émotion se lisait sur les visages de chacun. Le président a aussi remercié les Tavana des communes concernées qui se sont déplacés ce soir à l’aéroport et qu’il a reçu à la présidence en début de matinée, soulignant leur mobilisation qui a permis de réaliser dans des délais très courts les formalités parfois complexes, indispensables au voyage, à la prise en charge et à la sécurité des pompiers sur place. Il aussi remercié les familles, les conjoints, les enfants, qui ont accepté de laisser partir leurs époux et leurs pères si rapidement pour une action courageuse qui n’est pas sans risques. Avant de couronner chacun d’eux, le président leur a remis deux drapeaux Polynésiens afin qu’ils puissent porter nos couleurs là où ils seront mobilisés.

Arrivés à Paris, ils seront accueillis et pris en charge, et une fois au complet, dirigés très probablement sur le front du plus grand des incendies, en Gironde. Gaston Tunoa a espéré qu’ils puissent apporter la pluie avec eux ; il a aussi tenu à remercier vivement le président de la République Emmanuel Macron qui leur a exprimé sa reconnaissance dans un tweet publié ce matin et largement relayé par les médias nationaux qui ont ainsi annoncé l’arrivée imminente de nos pompiers. L’équipe polynésienne restera mobilisée quinze jours avant de revenir au Fenua.

source:Gouvernement

 

 592 visiteurs total,  1 visiteurs aujourd'hui

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :